L'opus de 12 tracks produits par Jovi, puise dans l'Afrique urbaine des années 70-80.